Bio Louise Michel

Louise Michel nait en 1830 dans la Haute Marne. Fruit de l’union illégitime entre un châtelain et sa servante, elle grandit au château de ses grands-parents. Elle y reçoit une éducation libérale et une bonne instruction, qui lui permettent d’obtenir son brevet de capacité et de devenir institutrice. Elle refuse toutefois de prêter serment à l’Empereur et ouvre une école privée en 1853. Elle écrit des poèmes, collabore à des journaux d’opposition, fréquente les réunions publiques. Elle participe activement à la commune de Paris. En novembre 1870, elle est présidente du Comité de vigilance républicain du 18ème arrondissement. Elle est également garde au 61ème bataillon, ambulancière, et elle anime le Club de la révolution. Elle témoigne alors d’un vif intérêt pour les questions d’éducation. Le 16 décembre 1871, elle est condamnée à la déportation en Nouvelle Calédonie, où elle se consacre à l’éducation des Kanaks et les soutient leurs revendications. Elle rentre triomphalement à Paris après son amnistie de 1880. Elle se dit alors anarchiste. Elle anime un grand nombre de conférences en France, en Allemagne, en Grande Bretagne ou en Belgique. Elle s’installe d’ailleurs à Londres en 1895 et y reste 5 ans, pendant lesquels elle dirige une école libertaire. Elle meurt en 1905 au cours d’une tournée de propagande à Marseille.

 

Top